Hermès 54 : Bande dessinée : art reconnu, média méconnuEn janvier dernier, la revue  »Hermès » consacrait son 54e numéro à la BD en tant que média, sous le titre « La bande dessinée : art reconnu, média méconnu« . Sous la direction de Dominique Wolton, cette revue regroupe une quarantaine d’articles scientifiques parmi lesquels l’un d’eux est totalement consacré à l’étude de Webcomics.fr :

Khaled ZOUARI
Le site Webcomics, un exemple d’interactivité

À travers une approche communicationnelle, cette contribution s’oriente et se focalise autour de liens entre bande dessinée et technologies de l’information et de la communication. Nous essayerons d’examiner comment Internet peut influer sur les pratiques des auteurs et des lecteurs de bande dessinée, ainsi que sur les schémas relationnels qui lient ces derniers. À travers l’analyse du site Webcomics, nous nous intéresserons à l’interactivité et à la place de l’usager dans le dispositif technique.

La webographie de la revue (concoctée par Franck Guigue) fait en outre mention de mon blog en des termes fort élogieux :

On pourra suivre avec attention les évolutions de la bande dessinée numérique sur l’excellent blog de Julien Falgas, Marre de la TV

Un autre article est consacré aux blogs BD. La BD numérique commence à peine à intéresser les médias : la critique est indigente en la matière. Qui aurait cru qu’elle intéresse déjà le monde de la recherche ? Dominique Wolton souligne en préambule : « le déficit de recherche sur la BD est abyssal (…) si l’on mettait côte à côte le nombre de travaux consacrés à Internet et celui des recherches dédiées à la BD (…) on aurait l’impression de voir une fourmi à côté d’une pyramide !« . L’intérêt des chercheurs pour Internet explique peut-être leurs affinités avec la BD numérique lorsque vient le moment de traiter de bande dessinée.

Voir aussi :