Jeune messin passionné de BD, Guillaume Matthias signe le deuxième opus des Aventures de Bertrand Keufterian. La ville de Metz est devenue un ghetto sécurisé pour des extra terrestres patibulaires dont la tentative d’invasion a échoué. Le jeune Bertrand tente désespérément de se tailler une réputation en chassant les aliens pour un jeu grandeur nature télévisé.

Avec l’aide de Carlos Rodrigo au scénario et les couleurs de Céline Labriet, Guillaume Matthias signe un comics surprenant. Bertrand K. ressemble à un comics mainstream qui aurait traversé le miroir déformant de la caricature… Et ça marche : au fil des pages on abandonne la posture du lecteur de SF pour mieux rire des situations et des dialogues poussés au comble de l’absurde.

Ce deuxième épisode vient clore la première aventure de Bertrand K., il est disponible auprès de l’association Phylactères, éditrice de comics français indépendants tels que la saga policière futuriste VHB. Pour réaliser son projet, Guillaume Matthias a reçu le soutien de Envie d’agir, la Ville de Metz et la Région Lorraine.

Si je vous parle de Bertrand Keufterian, c’est parce que j’ai parrainé ce projet qui s’apprête à sortir des fascicules imprimés pour envahir les tablettes numériques Android et iPad. La quatrième de couverture annonce en effet l’arrivée prochaine de Webellipses. Rendez vous en septembre 2011 pour découvrir cette initiative venue du monde du « french comics ».

Voir aussi :