Quels sont les enjeux soulevés par le développement de nouvelles pratiques d’écriture et de réécriture chez les universitaires ?

Une journée d’étude organisée la 21 septembre à Nancy, à l’occasion du premier anniversaire du média d’information The Conversation France par Violaine Appel (enseignant-chercheur au CREM, VP communication de l’Université de Lorraine) et moi-même.

Télécharger le programme de la journée

Pratiques d’écriture et de réécriture à l’interface des sciences et du journalisme

À l’occasion du premier anniversaire du média d’information The Conversation France dont l’Université de Lorraine est membre fondateur, le Centre de recherche sur les médiations (CREM) souhaite interroger les enjeux soulevés par le développement de nouvelles pratiques d’écriture et de réécriture chez les universitaires.

Si le narratif (re)définit de plus en plus l’écriture journalistique, la narration est-elle une forme d’écriture légitime ou heuristique pour les chercheurs ? La première partie de la journée sera consacrée à cette question grâce au témoignage du directeur de la rédaction de The Conversation France et les interventions de chercheurs spécialistes des écrits de presse, des genres d’écriture et des pratiques communicationnelles des chercheurs.

La prise de parole des universitaires dans un média d’information à caractère journalistique participe-t-elle de la responsabilité sociétale des universités et de leur mission de diffusion de la culture scientifique et technique ? La seconde partie de la journée abordera cette question par le biais des interventions de chercheurs spécialistes du webjournalisme, de la diffusion de l’information sur les réseaux socionumériques et de la communication organisationnelle.

La journée se terminera par une table ronde avec des chercheurs de toutes disciplines qui – à l’Université de Lorraine – ont publié des articles sur The Conversation France depuis son ouverture le 21 septembre 2015.

Voir aussi :