Julien Falgas

Formé aux arts plastiques et aux contenus web, je suis un observateur et un acteur assidu de l'évolution de la bande dessinée numérique. Webmestre pour l'Université de Lorraine, j'assure des enseignements devant des étudiants en Sciences de l'information et de la communication. Depuis 2011, je prépare une thèse consacrée aux usages des dispositifs de publication numérique par les auteurs et les publics de bande dessinée.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2005 juil. 20

Best Digital Comic 2005

La Comic-Con (le grand festival de la bande dessinée Outre-Atlantique) s'est close le 17 juillet dernier.

On connaît le premier Webcomic jamais primé aux Prix Eisner !

Les nominés étaient :

Les critères de sélection incluaient l'absence (ou la très faible utilisation) d'animation dans les récits, ainsi que leur publication sur des sites professionnels.

Et le gagnant est Mom's Cancer de Brian Fies ! Ne trainez pas pour le découvrir, l'auteur donne accès à l'intégralité de l'histoire pour une durée limitée, en commémoration du prix reçu.

Ce prix amène plusieurs questions :

  • quand notre sacro-saint festival d'Angoulême primera-t-il des bandes dessinées en ligne ?
  • les critères de sélection ne devraient-ils pas évoluer ? Il est étonnant de s'interroger sur l'émergence d'un nouveau medium tout en lui refusant le libre usage de certains moyens (telle l'animation ou l'interactivité).
  • qui sera le prochain ?

Commentaires

1
Le Prix Eismer et le Festival d'Angoulême ont un curieux point commun: ils sont tous les deux réservés aux professionnels, c'est à dire aux seuls auteurs qui ont été sélectionnés par des éditeurs. Ce critère n'est pourtant nullement un gage de sérieux ni surtout d'originalité. On a plutôt l'impression d'un peit groupe de gens qui s'entre-congratulent en prenant bien soin d'éliminer tous les concurrents. Désolé d'être si direct, mais je ne vois pas d'explication rationnelle à n'autoriser à se faire connaîre que les seuls déjà promus. L'autre critère du prix Eisner (pas d'animations) est encore plus étrange: ce critère n'est nullement un critère artistique, il est simplement la condition nécessaire pour être publiable sur un livre papier. Ce qui nous renvoie au premier critère... Ce qui fait que ce genre de manifestation n'a en fait qu'un intérêt très restreint, très "people". On fera du bien meilleur travail avec des manifestations moins connues mais ouvertes à tous, où l'on pourra même discuter avec les lecteurs..

Likchenpa Le mercredi 3 août 2005 à 23:24

2
Je trouve que c'est dommage. Des manifestations de cet ordre (et de cette ampleur) seraient une excellente occasion pour faire connaître des auteurs inconnus, qu'ils soient amateurs ou professionnels (il y a en France de très bon auteurs professionnels qui sont introuvables dans les rayons de bande dessinée. J'ai eu par exemple l'occasion de rencontrer Boube au festival de bande dessinée de Lavaur, il fait des reconstitutions historiques réalistes dont la qualité n'a rien à envier aux grands dessinateurs. Mais le festival de Lavaur est peu connu, local, et délaissé par les auteurs connus dans les supermarchés. C'est peut-être ce qui fait l'intérêt de ce genre de manifestation). On pourrait imaginer des festivals où, certes les grands auteurs pourraient se présenter, mais aussi les moins connus. Il y a souvent autant de valeur, et beaucoup d'auteurs de moindre valeur mériteraient d'être connus pour diverses raisons. Les festivals sont aussi une occasion de se rencontrer et d'échanger entre auteurs. Sur une base collaborative, pas compétitive bien sûr. Et puis même si on est un scribouilleur, zut, on a le droit de montrer nos crobards aux foules. A propos je suis en train de préparer la mise en ligne du Monde Merveilleux des Eolis, une bédé au trait sur stabiphane qui dormait dans mes cartons depuis 1987. Ce n'est plus qu'une question de jours maintenant. Oui, je sais, ça ne répond pas aux critères actuels, c'est un monde de fleurs, de sourires et d'oiseaux, il n'y a pas de sêêêxe et pas de baston, même pas un regard de travers. Ça a été refusé par tous les éditeurs de bande dessinée français. A vous de juger.

Richard Trigaux Le vendredi 9 septembre 2005 à 08:13

3
Oui ce serait une bonne idée de faire des festivals qui ne seraient pas basés sur la compétition, mais sur le simple fait de faire connaître des créations au public, pour le plaisir, quoi. Une fête, c'est l'idée première dans "festival". Un festival où n'importe quel auteur pourrait exposer ou se faire connaître. Bon, si tout le monde expose, il y aura une majorité de nuls, mais c'est un bien moins grave problème qu'une "sélection" qui pourrait éliminer des choses intéressantes. Et puis si un gamin de huit ans montre ses petits mikés, ça sera forcément pas du Macédo. Faut-il l'en empêcher pour cela? A propos j'ai lu tes romans des éolis, alors j'attend avec impatience la bédé! Evidemment c'est pas le même genre que les likpas...

Atsara Likchenpa Le samedi 10 septembre 2005 à 08:45

4
Eh les likpas c'est pas mal non plus, en tout cas bien marrant. Et il y a des trucs qu'il n'y a pas dans les éolis.

Richard Trigaux Le samedi 10 septembre 2005 à 12:00

5
Merci. Evidemment tes romans sont assez différents de la moyenne, avec pas un gramme de baston, même pas de psychologie douteuse, des êtres complètement purs, quoi.

Likchenpa. Le samedi 10 septembre 2005 à 18:22

6
Bon, j'élude le baston, il n'y en a pas dans le monde parfaitement pur des éolis. Mais chez les likpas, il y a les méchants phallos, alors tu ne peut pas éluder. Je trouve que tu t'en sors pas mal, même tes scènes de baston portent un message qui les distingue des bédés de baston pour le baston. Quant à la psychologie, on a des êtres réels, capables de changer, plutôt que des modèles parfaits. C'est aussi très intéressant.

Richard Trigaux Le dimanche 11 septembre 2005 à 11:57

7
C'est pas un peu fini vous deux ;)... Ou plutôt "toi", étrange schizophrène qui code ses pages web exactement pareil et dans un même esprit, mais poste sous deux identités :p.

JiF Le dimanche 11 septembre 2005 à 12:15

8
Gif, ce petit jeu avait un sens, et il était prévu une chute amusante (et non abusive). Mais si tu vends la mèche, tout tombe à l'eau. Quant à traiter les gens de schizophrènes en public, c'est peut-être le dernier compliment à la mode chez les intellos parisiens, mais t'es-tu demandé quel effet ça pourrait faire chez d'autres? Je pense que le mieux serait que tu retires ton message. (et celui-ci)

Lequel des deux? Hahahahaha Le lundi 12 septembre 2005 à 06:49

9
Eh, on serait pas en train de s'auto-congratuler, là??

Likchenpa Le lundi 12 septembre 2005 à 10:15

10
Ah tiens ouais

Richard Trigaux Le lundi 12 septembre 2005 à 10:48

11
N'empêche ça fait du bien

Likchenpa Le lundi 12 septembre 2005 à 12:48

12
Bon, je comprend que les auteurs à fric s'auto-congratulent si souvent. Nous au moins on va faire ça en privé et on arrête de spammer Talie Zine.

Richard Trigaux Le lundi 12 septembre 2005 à 15:00

13
lik

likchenpa Le mardi 13 septembre 2005 à 10:27

La discussion continue ailleurs

1. Le jeudi 15 décembre 2005, 16:54 par BD en ligne, animation flash, 2d, 3d, ...

Bilan de l'année 2005 pour la BD en ligne

Suite à la nomination du blog de Frantico pour le prix du meilleur premier album au festival de BD d'Angoulême, petit point rapide sur la situation de la bande dessinée en ligne à l'approche de la fin d'année...