Julien Falgas

J'ai été formé aux arts plastiques et aux contenus web avant de devenir webmestre pour l'Université de Lorraine. J'y ai assuré plusieurs enseignements en Sciences de l'information et de la communication et soutenu une thèse intitulée "Raconter à l'ère numérique : auteur et lecteurs héritiers de la bande dessinée face aux nouveaux dispositifs de publication".

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2009 nov. 5

Le blog de Franquin interdit à l'exploitation papier après 2 ans d'édition sur le web

Marsu Production a demandé le retrait des rayons de l'album qui réunissait deux ans de parution du blog de Franquin sur le web. Révélée hier par Wartmag suivi de Bodoi ou encore le comptoir à BD, l'affaire a fait le tour de la blogosphère. Eric Turalo, auteur de cette oeuvre-hommage au Maître, appelle aujourd'hui à l'appaisement dans les colonnes du blog du Festiblog. Pour autant, il n'est pas interdit de s'interroger sur le constat suivant :

Une bande dessinée en ligne éditée professionnellement sur le web durant près de deux ans sans être jamais inquiétée est aujourd'hui interdite à l'exploitation papier. Foolstrip se présente comme "la première maison d'édition de bande dessinée en ligne", mais n'a jamais reçu aucune injonction de Marsu Production avant que la bande dessinée en question ne soit publiée sur papier en partenariat avec Glénat. Faut-il y voir le poids des a priori ? Le papier serait-il si supérieur au web qu'il faille interdire l'édition physique d'une oeuvre lorsque son édition numérique s'est poursuivie ouvertement depuis près de deux ans ?

Commentaires

1

C'est-à-dire que cela cadre avec ce qu'on observe: la bd sur le net est gratuite, elle ne rapporte rien, éditée ou pas. Ce n'est qu'à partir du moment où il y a vente (de bd papier et sans doute d'abonnements si cela avait été le cas: le blog de franquin étant disponible gratuitement, ou encore d'objets dérivés), qu'il y a un hic et que les ayants-droit interviennent: un fan-art ne dérange pas, mais toucher des sous en instrumentalisant le nom de Franquin, pas question !

Celine432 Le mercredi 18 novembre 2009 à 21:20