Julien Falgas

J'ai été formé aux arts plastiques et aux contenus web avant de devenir webmestre pour l'Université de Lorraine. J'y ai assuré plusieurs enseignements en Sciences de l'information et de la communication et soutenu une thèse intitulée "Raconter à l'ère numérique : auteur et lecteurs héritiers de la bande dessinée face aux nouveaux dispositifs de publication".

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2011 janv. 31

2010, année de la bd numérique dans la presse francophone

Il y a un an, je m'étais penché sur l'évolution des terminologies d'usage en matière de bande dessinée sur support numérique. Voici les chiffres actualisés pour les différentes terminologies en usage dans la presse francophone :

Terminologies en usage dans la presse francophone au sujet de la bande dessinée sur support numérique.

On observe très nettement :

  • un traitement 2.5 fois plus important que l'an passé de la BD sur support numérique en général par les journalistes ;
  • +340% pour l'usage du vocable "BD numérique" ;
  • les blogs BD sont 3 fois plus représentés ;
  • le terme "webcomics" reste confidentiel, mais est tout de même 4 fois plus usité qu'auparavant, de même que le terme "bd interactive" (porté par la sortie d'un album à vocation touristique, qui intégrait des flashcodes) ;
  • l'expression "BD en ligne" reste stable.

L'expression "BD numérique" semble donc adoubée par la presse, à défaut de l'être par les internautes qui n'effectuent quasiment aucune recherche sur cette expression. Lorsque l'on parle de "BD numérique", il s'agit toutefois encore quasi exclusivement de bandes dessinées numérisées, et non de créations numériques originales. C'est pourquoi certains auteurs caressent aujourd'hui l'idée de s'affranchir des mots "bande dessinée" en parlant de Turbo Media...

Commentaires

1

Bonsoir, je souhaiterais connaitre la source de votre étude ? Merci d'avance :)

Fanch Le jeudi 24 février 2011 à 00:20

2

Comme l'an passé, ces chiffres proviennent de la base de données Factiva qui recense (entre autres) les articles des principaux titres de la presse francophone.

JiF Le jeudi 24 février 2011 à 09:43

3

Chez iGoMatiK, en majorité les BD que nous éditons sont d'abord éditées sur support numérique, voir conçues pour ce format comme "Enter the Arcadian", et certaines œuvres sont ensuite éditées sur support papier.

Philippe Le lundi 28 mars 2011 à 15:24