Haut

Julien Falgas Docteur en Sciences de l'information et de la communication

avril 11 2015

Un débat professionnel organisé par le MOTif en partenariat avec l‘Ecole des Gobelins, dans le cadre du PULP Festival de la Ferme du Buisson.

Lieu : Marne-la-Vallée, Ferme du buisson.

Mon intervention : L’auteur de bande dessinée face au récit transmédia

Après avoir posé des bases de définition du concept de récit transmédia et de concepts voisins (crossmédia, deep media, mediamix), nous nous interrogerons sur la place de l’auteur au sein d’un tel dispositif narratif. Comment exister en tant qu’auteur au sein d’une organisation collective qui conjugue diverses industries culturelles et cherche à mobiliser la contribution créative de ses publics ?

A l’ère numérique plus encore que par le passé, la bande dessinée fait figure de refuge pour des auteurs désireux d’innover sans subir le poids de l’économie complexe d’une production audiovisuelle ou transmédia. Comment cet idéal d’une création indépendante compose-t-il avec les règles en vigueur dans le monde de l’art de la bande dessinée ?

La série transmédia MediaEntity devait s’articuler autour de sa forme numérique première : une bande dessinée numérique « turbomédia » dont le lecteur pourrait explorer l’univers au travers de jeux de piste (les ARG : alternate reality games), jeux de rôles, nouvelles, vidéos en ligne… Cette posture était le fruit d’un cheminement original et innovant de la part de deux auteurs venus de l’audiovisuel. Pourquoi, une fois ces derniers professionnalisés en tant qu’auteurs de bande dessinée, la publication d’albums imprimés et enrichis a-t-elle pris le pas sur les ambitions initiales de leur projet ?

Le débat professionnel

Quand la BD se frotte à l’univers du jeu vidéo et des nouvelles narrations interactives, quelle place pour l’auteur ? Quel modèle économique pour ces nouvelles productions ? Les invités répondront à ces questions après un exposé synthétique sur les nouvelles écritures numériques avec, en toile de fond, l’expérience emblématique du projet. Des étudiants de l’école des Gobelins viendront présenter un projet de fin d’études illustrant les pistes explorées par les jeunes créateurs.

Débat animé par Alexis Deville Cavellin, journaliste à Game one.

  • Julien Falgas auteur d’une thèse intitulée « Raconter à l’ère numérique, auteurs et lecteurs héritiers de la bande dessinée face aux nouveaux dispositifs de publication
  • Yannick Lejeune, directeur de collection chez Delcourt, éditeur de la bande dessinée Médiaentity
  • Pierre Proudhon et Damien Poisson, jeunes créateurs, du projet collectif 66-li, anciens élèves des Gobelins

Le PULP Festival

Premier festival européen de création pluridisciplinaire autour de la bande dessinée, PULP Festival, crée par la Ferme du Buisson en complicité avec Arte, rassemble les artistes de la planche et du plateau, les spectateurs et lecteurs dans de nouveaux territoires exploratoires, et réinvente une relation avec l’œuvre.

Voir aussi :