couverture_22_2012-small360.pngLe numéro 22 de la revue  »Question de communication » éditée par mon laboratoire de recherches vient de paraître et avec lui une nouvelle note de lecture, consacrée à [l’ouvrage Bande dessinée et narration. Système de la bande dessinée 2 (Thierry Groensteen, 2011).

Lire la note de lecture en texte intégral sur Revue.org

Ecouter la réponse de Thierry Groensteen à mes arguments, à l’occasion de la journée d’études (im)matérialité de la Bande Dessinée

Extrait :

L’arsenal sémiotique du système groensteenien, trop lié à la bande dessinée éditée sur papier en Occident, ne peut rendre compte de ce qui se joue pour les récits sur les supports numériques. Peu importe que la bande dessinée numérique entre ou non dans la définition donnée par un système de la bande dessinée occidentale imprimée, si elle continue de vivre aux yeux des auteurs et des publics sous des formes qui malmènent les définitions académiques. En révélant l’écueil d’une approche immanentiste de la bande dessinée, Système 2 plaide pour une étude décloisonnée de la narration à l’ère numérique qui – pour paraphraser Olivier Caïra (Définir la fiction, Paris, Éd. de l’ehess, 2011) – ne dépossède pas les acteurs du dernier mot en la matière.

Voir aussi :