Je suis intervenu sur ce thème le 17 mars 2017 dans le cadre des journées d’études du DDAME (département documentation, archives, médiathèque et édition) de l’Université Toulouse – Jean Jaurès. Cette communication fut l’occasion d’adopter une focale large à partir des résultats de ma thèse de doctorat et de mes recherches ultérieures.

Programme des journées 2017 du DDAME

Droit de suite : retour sur les enjeux du numérique dans le champ informationnel

Les journées d’études ont été mises en place pour renforcer la dimension recherche des formations professionnelles du DDAME (masters Archives et images, Édition imprimée et numérique, Ingénierie de l’information numérique ; licences professionnelles Édition et Librairie), dans une perspective interdisciplinaire permettant de confronter les enseignements théoriques et techniques reçus par les étudiants aux enjeux et réflexions actuels concernant le livre, les archives, l’image, l’information et la documentation dans le contexte numérique.

L’édition 2017 des journées d’études du DDAME portera sur les évolutions subies par les objets et sujets traités lors des éditions antérieures, entre 2010 et 2016 :

  • 2010 : Appropriations et réappropriations des biens culturels et du patrimoine à l’heure du numérique
  • 2011 : Gratuité, culture et communication : les ressorts de la gratuité dans les échanges informationnels
  • 2012 : La transmission : de l’information au patrimoine
  • 2013 : Éditorialiser, enrichir, annoter : nouvelles figures de la documentation ?
  • 2014 : La pérennisation de l’information
  • 2015 : Visibilité et légitimité de l’information : comment être « bien vu » dans le contexte numérique ?
  • 2016 : Permanences et métamorphoses. Les défis de l’accès à la culture et au patrimoine face au numérique.

Voir aussi :