Après plusieurs mois d’attente et de tests, Joey Manley (éditeur de Modern Tales, le premier éditeur de webcomic) lance Webcomics Nation (WCN pour les intimes).

Ce service se décrit comme l’équivalent des hébergeurs de blogs prêst à l’emploi, dans le domaine de la BD en ligne. Avec les fonctionnalités et avantages suivants :

  • nombre illimité de publications et de séries pour un seul et même compte
  • pas de limite de bande passante ou de stockage et pas de « taxe sur le succès » (un concept qui veut qu’un webcomic qui réussi doit foire face à des limites techniques handicapantes et couteuses)
  • échange de bannière sur le réseau ModernTales
  • fonctionnalités RSS et ping d’une douzaine de moteurs
  • conservation totale des droits sur son travail
  • système d’abonnement Paypal optionnel pour tirer un revenu de son webcomic
  • vente d’espace publicitaires possible pour tirer un revenu de son webcomic
  • boutique en ligne pour vendre des rpoduits imprimés et des goodies
  • compilation du webcomic au format Playstation Portable (PSP)
  • fonction de « tooncasting » pour permettre à d’autres sites d’afficher ses strips
  • liste de diffusion
  • programmation des parutions futures
  • navigation suivant/précédent et dans les archives automatisée
  • système de galeries pour les fan-art etc.

Le tout pour 9,95 $ par mois ou 79,95 $ par an.

Eh oui… WCN est là pour gagner de l’argent. Rien n’assure les auteurs de retomber sur leurs pieds avec les pubs et les abonnements, mais ils paieront dans tous les cas pour cet hébergement de luxe. A réserver sans doute à des webcomics qui ont déjà un public, ou qui ont un fort potentiel.

En effet, hormis les fonctionnalités commerciales (pubs, boutique, abonnement, échange de bannières…), la plupart des fonctions de cette offre existent déjà sur le support du blog.

De plus le système de navigation suivant/précédent est des plus simpliste et exclu d’office des arborescences non linéaires. N’importe quel outil de blog (je vous recommande Dotclear avec un hébergement à choisir à part) permet de faire beaucoup plus.

Voir aussi :