Frantico serait Lewis Trondheim ? Vous y avez cru ? Eh bien Nis nous propose une hypothèse crédible, et étayée d’éléments de preuve… Contrairement aux allégations Du Monde et de Télérama. Frantico est Sébastien Lesage.

Ou peut-être pas…

Nis apporte à l’appuis une interview du peut-être-Frantico, et une déclaration de Lewis Trondheim qui aurait affirmé que les initiales S.L. sont celles du véritable Frantico.

Je tiens à ajouter à ces éléments, que :

  • Lorsque je l’ai interviewé pour AtelierBD, Frantico m’a joint quelques images de travaux graphiques qu’il a réalisé professionnellement. Parmi lesquels cette capture d’écran, celle-ci et cette illustration… Visibles sur le site de Sébastien Lesage !
  • Sébastien/Frantico parle à Nis d’un nouvel album sur lequel il travaille… Ce que m’a également répondu Frantico par l’intermédiaire de kek, lorsque j’ai voulu lui poser quelques questions sur la suite de son travail sur papier et sur le web.
  • Mes échanges email avec Frantico ne m’ont pas du tout laissé la même impression que ceux que j’ai pu avoir avec Lewis Trondheim par le passé.
  • Sébastien Lesage présente sur son site des caricatures de “Sebastor”, un personnage qui nous rappelle directement Frantico.
  • Le site en question existe depuis mars 2005 selon Internet Archive Wayback Machine

Et pourtant :

  • Frantico a déciné peu de temps avant ma demande d’interview, alors qu’il en avait accepté une mi 2005 et m’a offert un dessin pour l’Abdel-INN… Tandis que Sébastien Lesage a accepté celle de Nis : avons nous bien parlé à la même personne ?
  • Les messages reçus de Frantico avant que je ne communique avec lui via un intermédiaire provenaient d’un abonné Wanadoo de la région de Montpellier (où réside Lewis Trondheim)… Tandis que Sébastien Lesage réside à 400km de là (Blanzy).
  • Internet Archive Wayback Machine recense des pages de Sébastien Lesage depuis 2003, ce dernier existe réellement… Mais des éléments de sa vie privée (photos, book très complet, biographie) n’apparaissent qu’en mars 2005, alors que Frantico donne ses premières interviews et qu’il est au centre du canular sur le festival de blogs de Séoul.

Il y aurait donc bien une implication de Sébastien Lesage dans le personnage de Frantico, mais difficile de savoir dans quelle mesure la présentation faite de l’un sur le net aurait subi l’influence de l’autre – et inversement. Trondheim revient immanquablement sur le tapis, sans que quiconque daigne révéler une preuve tangible de cette allégation, mais il semble bel et bien lié bon grés mal grés à cette histoire…

Attendons le dénouement de cette étonnante histoire où la fiction se mêle au réel… En espérant qu’il serve une cause narrative : l’affaire du canular autour du faux festival de blogs de Séoul reste gravée dans les esprits comme un mini-déception. Tout avait été très bien instigué, mais lorsque les preuves du canular ont fait surface il ne s’est trouvé aucun de ses auteurs pour l’admettre et clore le spectacle par une courbette sous les aplaudissements du public.

Edit du 22 février : rien de neuf l’horizon, sinon des bloggeurs qui s’interrogent ou se félicitent déjà. Frantico serait Lewis Trondheim, peut-être, sans doute, rien ne le prouve et la connivence avec Sébastien Lesage ne peut être ignorée dans ces conjectures.

Edit du 28 février : Frantico (ou quelqu’un se faisant passer pour lui) déclarait le 4 février dernier dans les commentaires de son blog :

Bonjour à tous, contrairement à ce qu’a pu raconter Trondheim à la journaliste dans le Télérama à paraitre mercredi prochain, je ne suis pas Trondheim. f. frantico le 04-02-2006 à 01:27:56

Etonnant lorsqu’on sait que l’article est en effet paru le 8 février… Du reste, les certitudes sur le fait que Trondheim serait Frantico s’affermissent à mesure que le calme retombe sur cette drôle d’histoire. Point d’apothéose malheureusement, et aucune explication sur le rôle tenu par Sébastien Lesage dans la genèse de ce personnage attribué à Laurent Chabosy (alias Lewis Trondheim).

Edit du 2 mars : Sur son site encore en travaux, Lewis Trondheim présente Le Blog de Frantico dans sa bibliographie accompagné de la mention :

D’après la rumeur j’aurais fait ce livre, mais c’est pas vrai.

Je ne sais pas comment Nis a fait pour trouver la page si le site n’est pas ouvert… On peut en tous cas penser qu’il s’agit d’un ultime aveu déguisé de l’intéressé, ou continuer de rêver au talent anonyme révélé par le web. Notons que le nouveau site de Lewis Trondheim est réalisé par zanorg.com, tout comme l’était Le Blog de Frantico On peut aussi trouver sur ce futur site un petit jeu dont le graphisme reprend une colorisation en trame comme celle des planches de Frantico.

edit du 9 mars : un billet de Stéphane passé inapperçu (Stéphane est libraire BD de son état) révélait le 31 janvier dernier les circonstances de la signature du contrat du blog de Frantico.