Communication dans le cadre du colloque « Dispositifs transmédiatiques, convergences et constructions des publics » de l’Association des jeunes chercheurs du CREM.

Ce colloque a débouché sur la publication d’un ouvrage dont j’ai signé un chapitre : Prendre en compte les pratiques non-contributives. Approche méthodologique de l’étude des pratiques (trans)médiatiques des lecteurs de la bédénovela Les Autres Gens.

Lieu : Metz, Université de Lorraine

Résumé de ma proposition de communication

Publiée sur Internet depuis mars 2009, Les Autres Gens (LAG) est une bande dessinée numérique d’une exemplaire singularité (Cadène et al., 2009). Selon le panorama de presse que j’ai pu dresser sur la base de données Factiva, LAG est la troisième bande dessinée numérique en nombre de citations dans la presse généraliste francophone entre 1997 et 2011. Plus récente que les deux premières bandes dessinées numériques citées par la presse elle est aussi la première création collaborative en nombre de citations comme en nombre de participants et la première citée à ne pas relever du « blog bd » aux yeux des journalistes. LAG est l’oeuvre d’un scénariste – Thomas Cadène – et d’une centaine d’auteurs qui se relaient pour l’assister au scénario et pour dessiner les épisodes quotidiens et différents bonus.

En dehors de quelques expériences isolées telle que l’animation de comptes Facebook fictifs au cours des premiers mois de publication ou la publication en mars 2012 d’un supplément inédit offert pour tout achat d’un album de la série, LAG n’est pas un récit transmédia au sens où le définit Henri Jenkins (Jenkins, 2006). En revanche, LAG sollicite une large variété de dispositifs pour établir une relation avec ses lecteurs. Le lancement de LAG été annoncé au moyen d’une vidéo diffusée sur Youtube. Aujourd’hui, outre la publication quotidienne du récit sur le site Internet et, de manière différée, sous la forme d’albums vendus en librairie, LAG est doté d’un espace de news, d’une lettre électronique, d’un forum de discussions, d’une page Facebook officielle et d’un compte Twitter officiel. LAG peut aussi compter avec une communication ponctuelle sur les blogs personnels que maintiennent nombre de ses auteurs, ainsi que leurs propres profils Facebook et comptes Twitter.

Une telle multiplicité de dispositifs de communication incite à se demander si les lecteurs font preuve de pratiques segmentées révélatrices d’une pluralité de publics ; mais aussi dans quelle mesure certains lecteurs démontrent des pratiques transmédiatiques visant à s’approprier le récit à travers l’usage de tout ou partie des dispositifs proposés, à l’image des fans que décrit Henry Jenkins (Jenkins, 2006).

Selon la typologie dynamique proposée par Anne-Claire Orban de Xivry, Julie Matagne et Annabelle Klein, les blogs peuvent être classifiés suivant la notion de projet, dans des zones déterminées par le croisement de l’axe d’implication de l’auteur et de l’axe d’interaction avec les lecteurs (Orban de Xivry et al., 2007). Or, Orban de Xivry et al. observent que cette typologie présente des « zones cimetière » dont les usages attendus ne sont pas représentés dans la blogosphère. Elles posent « l’hypothèse que ces espaces vides pourraient bien être comblés par d’autres types de pratiques en ligne tels que les wikis, les forums, les jeux en ligne, les e-mail, etc. » C’est pourquoi il nous semble pertinent d’appliquer cette typologie aux différents dispositifs déployés autour de la série LAG.

A partir de l’observation préalable des pratiques ayant cours sur chaque dispositif et d’entretiens semi-directifs menés auprès de lecteurs de LAG, nous positionnerons chaque dispositif au sein de la typologie dynamique d’Orban de Xivry et al. Cette approche nous permettra de caractériser les pratiques médiatiques ou transmédiatiques des lecteurs de LAG ainsi le(s) public(s) que ces lecteurs représentent.

Références citées

  • Cadène et al., 2009, « Les Autres Gens », Adresse: http://www.lesautresgens.com.
  • Jenkins, Henry, Convergence culture: where old and new media collide, New York, New York University Press, 2006, 308 p.
  • Orban de Xivry A.-C., Matagne J., Klein A., 2007, « Typologie dynamique: une blogosphère de projets », pp. 37-68, in : Objectif blogs!: explorations dynamiques de la blogosphère, Paris, Harmattan.

Voir aussi :